Accueil / Articles PiApplications. / Sujets autour de la programmation / Paiement en ligne via PayPal.

Paiement en ligne et la solution PayPal.

Avant de lire cet article (écrit en novembre 2015), vous devez garder à l'esprit que PayPal fait évoluer de façon constante ses procédures et ses techniques en recherche constante d'amélioration de la sécurité et de ses affaires. Il est donc tout à fait possible que cet article soit obsolète (au moins en partie) au moment où vous lisez ces lignes.

Le paiement en ligne.

Le paiement en ligne est une affaire risquée. Elle est risquée pour le "marchand" qui pourrait ne jamais voir arriver le paiement pour lequel il a honoré une commande. Elle est risquée pour le "client" qui prend le risque d'exposer des données personnelles très sensibles sur l'Internet. Fort heureusement, l'expérience acquise à ce jour permet d'offrir des solutions et nous allons en décrire une partiellement : PayPal.

Le processus de la transaction commerciale est simple :

  1. le client effectue une commande depuis votre site ;
  2. vous lui transmettez le guichet auquel la régler ;
  3. le guichet vous informe de la réception du paiement ;
  4. vous honorer cette commande.

La transaction financière se déroule entre le guichet et le client. Vous n'y prenez part que dans la mesure où vous devez préalablement fournir au guichet les éléments du paiement (montant à régler et votre identification). Aucun de ces éléments n'est en lien avec des données personnelles de votre client.

La solution PayPal.

Et d'abord pourquoi PayPal ? Tout simplement parce que c'est le seul système bancaire à ce jour de surface planétaire et qui offre une solution de paiement en ligne sans frais préalable.

On ne peut que regretter ici que les banques françaises (et européenne de manière générale) aient préférées les sphères de la haute finance avec les conséquences que l'on sait (amendes record, pertes nettes, renflouement via l'impôt des contribuables, etc.) à celles liées aux transactions bien concrètes de leurs "petits" clients. Cette absence de positionnement et de vision stratégique à moyen terme leur a probablement fait prendre un retard qu'elles auront le plus grand mal à combler, le marché étant devenu planétaire. Seul le dynamisme des nouvelles banques en ligne européennes pourront peut être présenter, un jour, une solution alternative crédible. Il faudra cependant que ces solutions alternatives soient accompagnées d'avantages concrets et spécifiques à l'UE comme une protection juridique adaptée aux lois européennes et des coûts semblables à la concurrence. Malheureusement, actuellement, l'Europe bancaire c'est avant tout aujourd'hui celle des taxes... Pas de quoi changer la donne !

Il est possible d'utiliser PayPal comme guichet en ligne. Cela présente deux intérêts majeurs :

  1. issu du monde eBay (enchères en ligne), PayPal a été conçu comme un moyen bancaire dédié à l'Internet et c'est sans nul doute la société qui a aujourd'hui la plus grande expérience dans ce domaine. C'est aussi, actuellement, le moyen de paiement en ligne le plus universel qui peut être utilisé aussi bien par des clients disposant d'un compte PayPal que ceux souhaitant payer par carte de crédit (sans avoir nécessairement de compte PayPal).
  2. PayPal agit comme une banque "tiers de confiance" et vous soulage d'une grande partie des préoccupations liées à la sécurité des transactions. Vous n'avez pas accès au moyen de paiement de votre client et vous ne manipulez donc aucune de ses données sensibles.

Les éléments à fournir au guichet impose, dans le cadre de PayPal, que vous y déteniez un compte puisque c'est sur ce compte que s'effectue le règlement.

Bien entendu, PayPal ne fait pas cela gracieusement d'autant que c'est cette société qui prend une bonne part des risques. Elle propose plusieurs types de compte et à chacun correspond un mode de rémunération. Nous nous intéressons ici principalement aux personnes physiques, aux entreprises individuelles de type TPE/PME. Pour ce type de compte, la rémunération se fait en applicant un pourcentage sur le CA mensuel plus une dîme sur chaque transaction. Le pourcentage est fonction du CA et évolue actuellement de 3,5% à 1,6%, quant à la dîme, elle est de l'ordre de 0,25 €. L'intérêt est que si vous ne vendez rien, vous ne payez rien. Lorsque l'on se lance cela peut avoir beaucoup de sens.

Dans tous les cas, vous devrez disposer d'un compte PayPal autorisant la réception de paiement (les plus simples étant actuellement dénommés "Premier et ""business"). PayPal propose une myriade de critères pour définir un tel compte et vous devriez trouver la solution qui convient à votre activité. Avec un tel compte vous disposez du moyen de recevoir les paiements de votre boutique en ligne.

Muni de votre compte PayPal (acceptant les paiements), il existe deux cas simples et immédiats :

  1. Le montant à régler est connu à l'avance (il ne dépend pas de la commande ou la commande concerne une gamme de tarifs finie, ou vous laissez le choix au client de régler ce qu'il veut). Dans ce cas, vous pouvez placer sur votre site le code HTML d'un bouton de paiement pour ce montant. Le code HTML du bouton à copier dans une ou plusieurs pages de votre site est fourni par PayPal à partir d'une procédure (simple) à effectuer depuis votre compte.
  2. Le montant n'est pas connu à l'avance et vous ne voulez (ou ne pouvez pas) pas passer par une intégration de PayPal sur votre site. Toujours depuis votre compte, vous pouvez demander à PayPal d'adresser un courriel à votre client pour le montant de sa commande. Ce courriel contiendra un lien qui permettra au client de vous régler depuis son navigateur et par le moyen de son choix (il n'a aucune obligation de détenir ou d'ouvrir un compte PayPal lui-même).

Cette dernière solution, si elle est très simple, présente deux désavantages qui conduisent à un fort taux d'abandon du paiement :

Les autres solutions nécessitent une intégration technique. C'est là que les choses se compliquent si vous décidez d'oeuvrer par vous-même. Notez qu'il existe de nombreuses solutions de "boutique en ligne" dont certaines "libres" qui facilitent cette intégration en n'imposant que quelques éléments de configuration. Beaucoup de fournisseurs de sites proposent également une aide à l'intégration de moyens de paiement en ligne dont PayPal.

Nous nous proposons de montrer dans un autre article la mise en oeuvre d'une intégration via l'API REST PayPal.

Notez que pour être un peu plus précis, PayPal accepte aussi les paiements par carte de crédit dont vous lui fournissez les éléments. Nous ne sommes plus alors tout à fait dans la logique de transparence vis-à-vis de vos clients et cela vous impose de solides moyens de sécurité afin de protéger leurs données bancaires. En outre, les cartes de crédit ne sont pas universelles. PayPal dresse une liste des pays ou régions pour lesquels, les cartes émises ne sont pas acceptées. Pour notre part, nous préférons éviter ce mode et laisser à PayPal le soin de collecter les informations de carte bancaire...

(c) PiApplications 2016